Archives du mot-clé une

Un élève très investi pour le FSE

Aucun professeur ne lui a échappé! Diego Salomé, élève de 5ème Titan, a vendu à lui tout seul 30 calendriers au profit du FSE. Très actif pendant les récréations, et très organisé, il a sollicité le personnel du collège (enseignants, assistants d’éducation, agents) sans relâche durant toute la durée de l’action, menée par Mme Lalanne.

Au total, ce sont 550 calendriers qui ont été vendus (soit 1100€), pour permettre au Foyer Socio Éducatif du collège de continuer à financer les projets des enseignants ou les sorties pédagogiques.

Et ce n’est pas fini! Vous devriez croiser à nouveau Diego au détour d’un couloir, puisqu’une nouvelle action est en cours. Les élèves se sont vus confier des grilles de 20 cases à vendre. Un tirage au sort sera effectué, avec un ballotin de chocolats à gagner par grille.

Merci donc à Diego et à tous les élèves qui s’investissent pour le FSE.

FORUM DES METIERS 2018

Le forum des métiers, organisé par les Troisièmes Andromède, se déroule ce mercredi 21 mars au collège. Voici la liste des stands si vous souhaitez l’étudier avec vos enfants. Attention, nous apprenons en dernière minute que les intervenants des stands E7 et E8 ne seront malheureusement pas présents. Si vous les aviez choisis, il faudra donc les remplacer par un autre stand.

Bon Forum à tous.

Visite d’un responsable d’ELA au collège

Ce vendredi 16 février, Yann Laurain, l’un des responsables de l’association ELA, est passé au collège Jean Rostand. Comme tous les ans en septembre – octobre, les collégiens ont été sollicités par leurs professeurs d’EPS pour récolter de l’argent au profit des enfants atteints de leucodystrophies.

Dans la région depuis mercredi, il est d’abord allé à Lens, Valenciennes, Crépin, Solesmes, avant de venir rencontrer les collégiens et professeurs du Cateau.

L’occasion pour lui de remercier élèves et enseignants pour leur investissement au profit de l’association (depuis l’an 2000, le collège participe à l’action Mets tes baskets et bats la maladie).

Il a également expliqué aux élèves le fonctionnement de l’association, et la façon dont est utilisé l’argent récolté:

  • une partie va à la recherche médicale. Actuellement, on a compris comment fonctionne la maladie, mais on ne sait pas encore la guérir. Des traitements expérimentaux sont en cours, mais on ne sait pas encore s’ils vont fonctionner.
  • l’argent sert également à aider les familles. Avec un enfant en fauteuil roulant, il faut élargir les portes, aménager la salle de bain, la voiture, et faire beaucoup de démarches administratives.
  • et la recherche est aussi technologique et numérique: cette année, les chercheurs ont mis au point une tablette qui permet aux enfants qui n’ont pas l’usage de la parole et qui ne peuvent plus bouger, de communiquer avec leurs proches. Une tablette classique, c’est 150€. Mais pour celle-ci, il en faut 8000!

Tout cela est coûteux et financé en grande partie par les dons. Yann Laurain a conclu par quelques chiffres: en France, chaque année, ce sont 500000 élèves qui sont sensibilisés à cette action par leurs professeurs (et il nous a dit que la région Hauts de France est la plus active). Imaginons que chaque élève fasse l’effort de trouver 1€… Alors à l’année prochaine!